Quand le graffiti mélange les genres !

Il n’y a pas très longtemps, j’ai découvert les graffitis absolument incroyables de Royal Dog et je suis devenue fan ! D’origine coréenne, Chris Shim aka Royal Dog a commencé à explorer le mélange des genres lors de son séjour à Los Angeles il y a 2/3 ans de cela et son travail est devenu viral tant ses oeuvres sont d’une beauté rare.

J’aime le street art depuis longtemps, toujours émerveillée et admirative de la créativité de tous ces artistes graffeurs capables en 2 coups de spray de créer des visuels aussi époustouflants que porteurs de messages souvent très justes. Royal Dog ne fait pas exception ! Etant moi même toujours attirée par le métissage, je suis toujours contente de voir des artistes explorer le mélange des genres pour créer des oeuvres singulières.

Il faut l’admettre, je suis vraiment époustouflée par ses graffitis ! Au début, je me suis demandé s’il s’agissait de peintures murales « classiques » tant la justesse des traits est incroyable mais il s’agit bel et bien de graffitis portés à un niveau artistique totalement spectaculaire. Le monde est rempli de tant de talents !

Et autant dire que la série de Royal Dog sur ces femmes noires habillées de hanbok est de toute beauté ! Entre les costumes traditionnels coréens et la beauté de ces femmes et enfants noires, le mix est d’une saveur incroyable. Entre messages de tolérance, d’ouverture au monde et choc culturel, son travail a été très applaudi, je pense que vous comprenez pourquoi.

J’aime beaucoup cette vision du monde qui est la mienne et de voir qu’on peut tout à fait mélanger les traditions avec le moderne, les couleurs avec les langues ça me fait chaud au coeur…. Il faudrait juste que les hommes -en général- perçoivent cette richesse !

Zeen Social Icons

Plus d'articles
Le salon du DIY c’est du 16 au 20 Novembre !