La Fille à Panier

[Lecture] Demain est un autre jour !

Un peu de lecture ? Oui parce que depuis cet été j’ai repris goût à la lecture, chose qui ne m’était pas arrivée depuis plus d’un an (enfin mise à part les bouquins sur la grossesse et toutes ces choses…). Résultat : ça m’a fait un bien fou parce que je ne peux pas vivre sans livres chez moi -et que dire des intérieurs où ne remarque aucun livre d’aucune sorte ?– Pour moi c’est primordial même s’il m’arrive d’avoir de longues périodes sans pages à tourner entre les mains.

Alors pour cette première, petit zoom sur « Demain est un autre jour » de Lori Nelson Spielman (merci Fanny !)

Résumé : Quand au lendemain du décès de sa maman, Bret Bohlinger se retrouve avec une liste d’objectifs à atteindre en 1 année sous peine de ne pas toucher son héritage, c’est tout son monde « parfait » qui s’écroule. Et alors qu’elle semblait suivre une vie toute tracée, touchant au plus près des « rich & beautiful », celle-ci va voir sa vie complètement remise en question par cette liste qui en réalité est celle qu’elle s’était fixée à l’âge de 14ans !

Il y a des livres qui vous touchent plus que d’autres et qui souvent reflètent aussi un état d’esprit particulier au moment même où vous le lisez et Demain est un autre jour a eu un écho assez troublant sur ma propre vie et tous les parallèles que j’y ai vu alors… ce livre forcément m’a beaucoup touché !

Il est rare que je verse des larmes mais là plus d’une fois je me suis retrouvée en larmes parce que je vivais littéralement des passages de Brett ! Incroyable et perturbant et me dire que ce personnage a 34 ans tout comme moi m’a foutu une claque !

J’ai aimé tous les questionnements de Brett, son cheminement, le fait qu’elle se rende compte à quel point elle se fourvoie en empruntant un chemin facile, pratique et qu’elle s’aveugle tant devant cet homme qu’elle veut aimer mais dont elle sait que tout n’est qu’illusions.

La Fille à Panier

En fait Lori N Spielman n’a fait que décrire et raconter ce qui peut tous nous arriver : repenser à l’insouciant(e) qu’on était à 15 ans, repenser alors à nos espoirs, nos rêves, nos objectifs, nos amitiés et amours et se rendre compte 20 ans après (mon dieu) à quel point parfois notre chemin a totalement bifurqué et ne ressemble pas toujours ce à quoi nous rêvions alors !

Alors certes, il y a pas mal de raccourcis dans le livre, j’aurai aimé plus de profondeur dans les étapes psychiques ou même dans les décisions prises par Brett parfois, dans certains personnages que j’ai trouvé baclé (Brad où la mère et fille où elle vit quelques temps) ; j’ai trouvé des amitiés retrouvées gentilles mais faciles (non ?!!) mais au final c’est un livre très touchant, humain et rempli d’optimisme et d’espoir !  Tous les personnages secondaires sont touchants, mention particulière à la petite Sanquita qui m’a tellement émue !

En somme, un chouette roman qu’on peine à quitter finalement et vraiment très loin d’un énième Bridget Jones (mentionné en couverture !?!). Je ne connaissais pas Spielman, peut-être me laisserais-je tenter par d’autres opus.

Ca vous tente ?

Suivant
Video Post

Zeen Social Icons

Plus d'articles
Sur ma table de chevet : Lettre d’amour sans le dire